/ COVID-19 : le point sur la vaccination

Campagne de vaccination : au tour des des métiers de la « deuxième ligne »

21 avril 2021

Caissières, chauffeurs de bus ou de taxis, agents d’entretien… Au total, 400 000 travailleurs de plus de 55 ans pourront bénéficier d’un accès prioritaire à la vaccination dès le samedi 24 avril. Cette annonce a été faite, mardi 20 avril, par la ministre du travail, Elisabeth Borne, et le secrétaire d’Etat chargé des retraites et de la santé au travail, Laurent Pietraszewski, lors d’une réunion avec des responsables syndicaux et patronaux.

Des rendez-vous spécifiques seront ainsi organisés à partir du samedi 24 avril pour que les personnes concernées, c’est-à-dire, celles exerçant des métiers de la « deuxième ligne », puissent se voir administrer une injection, l’opération devant se dérouler sur « au moins deux semaines ».

Ce sont au total une vingtaine de métiers qui ont été choisis, en partant d’un travail d’analyse que les services de Mme Borne avaient commandé dans le cadre d’une concertation consacrée aux salariés dits « de la deuxième ligne » : grâce à cette expertise, une première liste, regroupant 4,6 millions d’individus, avait été dressée. On pense aux caissières, chauffeurs de bus ou de taxis, agents d’entretien, ouvriers des abattoirs dans l’agroalimentaire, employés des pompes funèbres…

21 mars 2021

500 créneaux de vaccination, c’est le nombre de doses de vaccins Pfizer que Madame le Maire, Edmonde JARDIN, a obtenu pour les Vairoises et Vairois de plus de 75 ans au Centre culturel de Chelles, transformé en centre de vaccination. Dans un deuxième temps, a pu être proposé la vaccination aux vairois de + de 50 ans avec comorbidités dès lors que ces derniers disposent d’un certificat médical autorisant la vaccination.

Depuis le week-end dernier, les élus ont appelé les personnes concernées afin de leur réserver des créneaux disponibles dès la semaine du 22 mars. Madame le Maire leur a en effet confié la mission – aux côtés de certains agents communaux - de contacter les administrés et de leur demander leur assentiment ainsi que leurs besoins : prises de rendez-vous, aide à la mobilité ou simplement une oreille en cette période troublée.

Pour ce faire, la Municipalité a décidé, comme elle le fait régulièrement pendant les périodes de canicule - ou plus récemment de confinement -, de récupérer le fichier de personnes vulnérables. Les élus se sont aussi appuyés sur d’autres listes.

De plus, le 26 mars, trois mini-bus seront mis à disposition afin d’accompagner ceux et celles qui ne peuvent se déplacer seuls. Les élus les aideront également à remplir - une fois sur place - le questionnaire "vaccination contre la COVID-19" avant d’être reçus par un médecin lors d’un entretien médical (consultation prévaccinale), individuel et confidentiel. Puis, une infirmière procèdera à la vaccination. Il faudra ensuite patienter 15 minutes sur place après la vaccination avant de quitter le centre.

La date retenue pour l’injection de la première dose du vaccin planifiera automatiquement un autre rendez-vous pour la seconde injection.

À noter que la vaccination contre la COVID-19 sera élargie aux personnes âgées de 70 à 75 ans à partir du samedi 27 mars 2021. Ces personnes pourront s’inscrire directement sur Doctolib. Nous vous tiendrons informés de l’ouverture des créneaux.

Toujours est-il que la Municipalité dispose encore de créneaux réservés uniquement aux Vairois. Priorités aux personnes les plus âgées et notamment celles qui ne peuvent s’inscrire aisément via Internet. Invitez-les à nous appeler au :

• 01 64 72 60 30
ou au
• 01 64 26 10 96

Dépistage
Par ailleurs, au centre de dépistage mobile installé sur le stationnement du Centre socioculturel, rue des Pêcheurs, ce sont plus de 1 600 tests PCR qui ont été effectués depuis le début de cette opération, le 20 janvier dernier. Rappelons qu’il vous est possible de vous faire dépister gratuitement et sans rendez-vous du mercredi au samedi jusqu’au 10 avril 2021.

Enfin, les pharmacies proposent, de leur côté, des tests antigéniques rapides. Ils constituent un outil supplémentaire pour réduire les chaînes de transmission virale. Ils viennent en complément des tests RT-PCR qui restent la technique de référence pour la détection de l’infection à la COVID-19. Avec un résultat disponible en 15 à 30 minutes, ces tests permettent la mise en œuvre sans délai des mesures d’isolement et de traçage de contact. N’hésitez pas à contacter votre pharmacien.

Recherche de bénévoles
Enfin, la mairie fait appel au bénévolat pour l’accueil et le soutien administratif en prévision d’une opération de vaccination sur Vaires-sur-Marne. Le bénévolat consistera à accueillir les patients et à apporter une aide pour remplir le dossier administratif préalable à la vaccination. Professionnel(le) de santé à la retraite, agent administratif ou tout autre profil à l’aise avec les outils informatiques sont les bienvenus. Les compétences de chacun et leur engagement seront d’une aide précieuse dans cette bataille contre l’épidémie de COVID-19. N’hésitez pas à laisser vos noms et coordonnées à l’accueil de la mairie au 01 64 72 45 45.

Cet article sera mis à jour régulièrement .