/ Circulation règlementée pour les trottinettes électriques

Dans le but de lutter contre les comportements dangereux régulièrement observés et de retrouver un usage apaisé des trottoirs pour les piétons, et en particulier les plus vulnérables : personnes âgées, enfants, personnes à mobilité́ réduite, la Ville vient de réglementer, par arrêté municipal, la circulation des trottinettes électriques en les interdisant sur l’ensemble de ses trottoirs et voies piétonnes. L’objectif n’est pas de s’opposer au développement de ces nouveaux moyens de transport mais d’assurer la sécurité de leurs utilisateurs mais aussi des autres usagers de ces espaces publiques.

Par ailleurs, le stationnement des trottinettes électriques en libre-service est désormais interdit sur l’ensemble du territoire de la commune de Vaires-sur-Marne. Selon l’article 3 de l’arrêté municipal, les personnes qui ne respecteront pas ces interdictions encourront une amende pour les contraventions de 1ère classe. Les contraventions seront constatées par des procès-verbaux et poursuivies conformément aux lois en vigueur.

Enfin, les trottinettes électriques en libre-service stationnées sur le domaine public seront considérées comme des dépôts sauvages et pourront être enlevés par les services municipaux ou mis en fourrière aux frais et risques de son propriétaire, conformément aux dispositions de cet arrêté.

Décret gouvernemental
Face à aucune législation spécifique existante, rendant l’utilisation de la trottinette électrique très floue et confuse, le ministère de l’Intérieur et celui des Transports se sont penchés, ces derniers mois, sur une réglementation pour « lutter contre les comportements dangereux régulièrement observés » et « faire évoluer vers un usage responsable et plus sûr de ces engins ».

À l’issue de leurs travaux, de nouvelles règles sont entrées en vigueur le 1er septembre dernier pour les utilisateurs de trottinettes électriques, mais aussi de tous les EDP (Engins de déplacement personnels) motorisés comme les hoverboards, gyropodes et monoroues. Le décret fait désormais entrer ces engins dans le Code de la route et leur impose ainsi des règles à respecter.

Par exemple, il faut avoir au moins 12 ans pour pouvoir conduire une trottinette électrique, et être seul sur celle-ci. Il est en effet interdit de transporter quelqu’un, mais aussi de porter des écouteurs en se déplaçant. La circulation sur le trottoir est strictement interdite. Il faut également rouler sur les pistes cyclables lorsque c’est possible. En trottinette électrique, on ne peut emprunter que les routes à moins de 50 km/h. Et l’engin doit obligatoirement être limité à 20 km/h.