/ Construire la ville de demain !

Depuis le 8 juillet dernier, l’avenue Henri-Barbusse ressemble à un vaste chantier. Il faut dire que l’entreprise BIR procède actuellement, et ce jusqu’à la fin novembre, à des travaux d’enfouissement des réseaux de distribution d’électricité, de communications électroniques et d’éclairage public.
Plusieurs étapes sont nécessaires pour la réalisation de ces importants travaux. Tout d’abord, le creusement d’une tranchée, puis la mise en place de la nouvelle conduite d’eau potable. Chaque branchement, pris sur l’ancienne canalisation le long du chantier, est raccordé à la conduite neuve. Ensuite, les ouvriers remblaieront la tranchée au fur et à mesure de l’avancement des travaux. Ce chantier se terminera par la réfection définitive de la chaussée au niveau de la tranchée.
Montant de cette première phase de travaux : 232 728, 686 € HT financés à 100 % par le SEDIF (Service public du gaz, de l’électricité et des énergies locales en Île-de-France).

Travaux de voirie
Quant aux travaux de voirie, ils commenceront dans la foulée de ceux de renouvellement de la canalisation d’eau potable et de branchements, soit à la mi-novembre jusqu’à la mi-juin. La première phase débutera du Monument aux morts au premier carrefour, soit jusqu’à la rue de Thorigny. Puis, dans un deuxième temps, jusqu’à la rue des Acacias.
On parle ici d’élargissement des espaces piétons et créations de voies cyclables, de la création d’un plateau surélevé, de la requalification globale de l’avenue et de la préservation du patrimoine arboré existant (cf. Trait d’union #86 – mai 2019).
Coût total des travaux : 1,3 million d’euros.
Grâce à ces aménagements, la vie des riverains et des usagers sera grandement améliorée.