/ Début des travaux de la Zac du Gué de Launay

Sous l’impulsion de la Communauté d’agglomération Paris – Vallée de la Marne, une zone d’activités économiques va prochainement voir le jour en entrée de ville par Aménagement 77. Les travaux ont débuté lundi 13 janvier 2020 pour une durée d’un peu moins d’un an.

La ZAC (Zone d’Aménagement Concertée) du Gué de Launay s’étend sur la friche industrielle de l’ancienne centrale thermique EDF. La Communauté dʼAgglomération Paris – Vallée de la Marne souhaite mettre en place une démarche dʼaménagement durable sur le projet visant à limiter lʼimpact environnemental de lʼopération, à préserver et promouvoir la réintroduction de la biodiversité sur le site, à créer des emplois mais également à garantir le confort et la santé des futurs usagers et riverains du site.

L’aménagement de la ZAC, confié à Aménagement 77, se fera donc sur une surface de 13 hectares, tel que publié dans le Trait d’union du mois de janvier 2019, avec la réalisation de 90 000 m2 de surface de plancher, destinée à permettre l’implantation de PME-PMI et d’entreprises de services.
À la suite de la signature d’une promesse de vente entre Aménagement 77 et EDF, propriétaire historique du secteur, l’opération démarrera par l’aménagement des 7 hectares Nord, pour lesquels le groupement de promoteurs ALSEI s’est porté acquéreur le 29 novembre dernier.

Démarche environnementale
Le projet de la ZAC du Gué de Launay prévoit la mise en œuvre d’une démarche environnementale, notamment par le maintien et le paysagement de l’étang situé sur la zone, la restitution d’espaces naturels à son pourtour, la création d’un espace public permettant la promenade de l’entrée de quartier jusqu’à la Marne autour de l’étang, la réalisation d’espaces paysagers, en zone tampon des secteurs habitats voisins, et la création de liaisons douces et de voies de desserte.

Du côté des travaux, un parc d’activités et de services sera développé sur environ 13 600 m2 destinés aux PME et PMI. L’idée sera d’avoir un pôle de services en entrée de parc d’activités avec notamment des bureaux pour des professions libérales et des commerces (restauration, point colis, fitness…).
Dans un deuxième temps, des bâtiments « clés en main » (de 1000 m2 à 5000 m2 de surface de plancher) seront réalisés par les promoteurs pour répondre aux besoins nombreux d’implantations de PME et de PMI sur ce secteur attractif.

CE QU’IL FAUT RETENIR
La ZAC sera constitué́e d’une zone réservée au futur parc d’activités d’une surface totale de plus de 13 ha, d’une zone tampon créée à l’ouest de la ZAC, d’une zone verte autour d’un étang préservé et d’un périmètre à caractère naturel en bord de Marne de 9 ha.