/ Déchets : manque de civisme constaté 

Face à la forte hausse des détritus observée aux abords de la Marne, la Municipalité renforce le nettoiement des berges et lance un appel au respect.

Avec la fébrilité du déconfinement et la multiplication des rassemblements depuis le 11 mai, les bords de Marne, ses alentours, quelques rues et parking du COSEC sont maintenant submergés de déchets de toutes sortes, masques, canettes, boîtes à pizzas, bouteilles de verre cassées, emballages en carton et plastique, couches, etc. La liste des déchets abandonnés à même le sol est longue. À certains endroits, il s’agit même de véritables dépotoirs générant de nombreuses pollutions.

Le mobilier urbain, comme les tables à pique-nique installées il y a à peine un an, subit aussi des dommages en raison de la négligence de certains. Des tables sont brûlées parce qu’un barbecue ou autre système de cuisson ont été posés dessus sans précaution ou détruites parce qu’elles sont en bois.

Ce mardi 9 juin, un camion entier a été rempli de déchets ramassés sur le Chemin du Corps de garde. Le week-end de la Pentecôte, alors que d’habitude, la Communauté d’agglomération Paris - Vallée de la Marne, en charge de l’entretien des berges de la Marne passe une fois le dimanche pour ramasser les déchets et la régie le jeudi, les agents ont du intervenir quatre fois. Les agents municipaux ont, quant à eux, ramassé deux bennes d’ordures en une matinée le mardi suivant ce congé férié.

Depuis plus de trois semaines, les services techniques de la Ville sont sollicités pour ramasser ces déchets éparpillés un peu partout, comme en témoignent les photos ci-dessous. Or il faut savoir qu’il existe bien évidemment une importante logistique autour de l’entretien et du nettoyage de la commune. Ce sont les Espaces verts et la Voirie qui sont en charge de ces travaux. Si un prestataire extérieur, en l’occurence le SIETREM, a pour compétences la collecte et le traitement des déchets ménagers sur Vaires, tout ce qui a trait à la propreté des rues et des espaces publics est du seul ressort des agents municipaux.

Chaque jour, leurs interventions sont nombreuses, encore plus actuellement. Or, la planification du nettoiement manuel est adaptée à la fréquentation du secteur et à l’état de propreté constaté. En effet, tout est orchestré en fonction des priorités, des saisons et des services à la population afin de répondre, s’il le faut, dans les meilleurs délais aux situations spécifiques.
Dans l’équipe, quatre agents ont pour mission quotidienne le nettoyage des trottoirs et des caniveaux de la commune, divisée en quatre secteurs. En moyenne, ils parcourent plus de 15 km chacun par jour. Ainsi, ils balaient et nettoient manuellement les voies et espaces piétons.

Écocivisme
Tous les habitants de la commune souhaitent bien évidemment une ville propre. Cependant, ça passe inévitablement par l’appui des résidents. Il s’agit d’une question d’écocivisme. Des poubelles ou containers sont mis à disposition par la Commune, utilisez-les ! S’ils sont pleins, reprenez vos déchets et jetez-les dans vos bacs, chez-vous. Face à ce constat dégradant, la Ville appelle donc les habitants à respecter les espaces publics à leur disposition et respecter l’environnement.

Par ailleurs, merci de tenir compte des modalités de collecte (déchets acceptés et conditionnement) des encombrants et déchets verts acceptés par le SIETREM lors du ramassage des encombrants.En effet, encore trop de déchets non collectés (DEEE (cuisinière, réfrigérateur…), peintures, gravats, bois et souches…) jonchent les trottoirs régulièrement. Pourtant, les déchetteries sont de nouveau ouvertes. Il suffit de prendre rendez-vous en choisissant sur le site www.sietrem.fr le créneau horaire qui vous convient et de recycler correctement vos déchets.

Le saviez-vous ?
En ce qui concerne le ramassage des dépôts sauvages et déchets sur la voirie, il représente 98 tonnes par an.