/ L’interview de Jean-François BAILLOD

Le nouveau président du Club d’histoire de Vaires, Jean-François BAILLOD, a passé toute sa jeunesse à Vaires-sur-Marne. Il a fréquenté l’école de l’Aulnay ainsi que
le collège René-Goscinny. Il possède une Maîtrise d’Histoire moderne, obtenue à l’université Paris - Sorbonne - Paris IV. Il est aujourd’hui enseignant à l’école Paul-Bert et joue au badminton au COSEC.

Présentez-nous le Club d’histoire de Vaires (CHV).
Le Club d’histoire a été créé en 2015 à l’initiative de sa première présidente Muriel Prouzet dans le but d’effectuer des recherches sur l’histoire de notre commune et de ses environs et d’en exposer leurs résultats sous diverses formes : conférences et, surtout, expositions.

Qu’est-ce qui vous a motivé à en prendre la présidence ?
Lorsque le Club a été créé, je ne m’étais pas destiné à en devenir le président. Mais, Muriel Prouzet ayant décidé de relancer sa carrière de conférencière et ayant atteint les objectifs qu’elle s’était fixés, elle a souhaité céder la place. Devant le succès de nos expositions auprès de la population, des scolaires en particulier, et l’intérêt personnel que j’ai pour l’histoire de Vaires et de mon envie de la transmettre aux Vairois, j’ai souhaité poursuivre les actions du Club d’histoire en m’engageant en tant que président.

Pourquoi est-ce si important de transmettre l’Histoire avec un grand H ?
La connaissance de l’Histoire est très importante. Le passé permet de connaître le présent et de pouvoir se projeter dans l’avenir qu’il s’agisse d’un pays ou d’une simple commune.

À noter que dans chaque Vaires Mag, le Club d’histoire de Vaires présente, depuis le numéro du mois de décembre 2020, une chronique historique sur notre commune.