/ De nouveaux moutons arrivent en ville !

Vaires-sur-Marne se remet à l’écopâturage !

L’an dernier, souvenez-vous, sept moutons solognots avaient brouté la prairie d’un hectare jouxtant les terrains de football du Stade Roger Sauvage. Le 12 avril prochain, un nouveau troupeau arrivera sur les terres vairoises.
Si la municipalité choisit de réitérer l’expérience de l’écopâturage, c’est parce qu’il répond à plusieurs objectifs. Tout d’abord, l’entretien écologique des espaces. Habituellement fauchées trois à quatre fois par an à l’aide de tracteurs et tondeuses, ce site fera l’objet d’une gestion 100 % écologique. D’autre part, l’entretien écologique permettra la diversité écologique de la faune et de la flore. En effet, le piétinement, le pâturage et les excréments sont autant de facteurs qui, en apportant de nouvelles espèces floristiques et faunistiques, favorisent un retour de la biodiversité.

Sauvegarde du mouton solognot

La Ville participe également à la démarche de sauvegarde du mouton solognot qui est une race de mouton très rustique. Avec un effectif de plus 300 000 têtes en 1850, le déclin en Sologne, de cette activité agricole a peu à peu amorcé la disparition de cette race. On comptait au début des années 60, un effectif inférieur à 1000 têtes ! Depuis quelques années, le mouton solognot fait l’objet d’une démarche de valorisation et de sauvegarde et nous comptons maintenant plus de 3000 solognots !
Enfin, cette initiative permettra à nouveau d’éveiller la curiosité des promeneurs et des sportifs aux enjeux de protection de l’environnement. Elle devient aussi un support d’éducation à l’environnement pour les écoles de la commune.

Ville Nature

Grâce à cette pratique en faveur de la biodiversité et de la Nature en ville, la commune a obtenu l’automne dernier le label « Ville Nature – 2 libellules ». Cette récompense souligne les actions portées par la Municipalité telles la signature de la charte Natura 2000 pour le Bois de Vaires, la politique Zéro Phyto, la mise en place de l’écopâturage, les réflexions menées autour de la gestion naturelle des cimetières, la mise en place de la gestion différenciée au parc des Pêcheurs et le rucher pédagogique du Bois de Vaires.


Et en parlant de ruchers, le vendredi 12 avril, après le lâcher de moutons, les nouvelles ruches situées au Centre technique municipal seront, à leur tour, inaugurées. Rappelons que le projet d’installation de ce nouveau rucher vise un but environnemental pour la préservation des abeilles et de la biodiversité en ville.

Vaires, ville fleurie ! Ville Nature !